Découverte du jeûne sec à travers les témoignages des pratiquants

Le jeûne observé depuis des générations existe sous différentes formes. Qu’il soit intermittent, court, périodique ou nocturne, le jeûne consiste en une cessation volontaire ou non de nourriture. Il peut être accompagné d’eau, de tisane ou non. Cette dernière forme est le jeûne sec. L’organisme ainsi privé de nourriture et de boisson est purifié pour le bien-être total de l’individu. Découvrons-en en quoi cela consiste selon les experts.

Faire le jeûne sec dans des conditions professionnelles

Pour ceux qui ont déjà observé le jeûne sec, sa pratique nécessite une préparation préalable du corps ainsi que du mental. C’est la raison pour laquelle il est important de se faire accompagner. L’idéal est de se référer à un professionnel. C’est la meilleure façon de pratiquer le jeûne sec. Dans ces conditions, le spécialiste suit de près le participant. La diète sèche sollicite plus de dépenses physiques. L’accompagnateur propose de ce fait des conditions confortables pour supporter l’effet de fatigue lors des premiers jours de privation alimentaire. Il offre par conséquent, une assistance de programme spécifique pour bien réussir. En principe, il existe deux modes de jeûne sec. La première est douce et convient aux débutants. Pendant cette période, le pratiquant peut se laver. Il est même recommandé de prendre la douche froide afin d’évacuer un peu la chaleur stockée dans le corps. Par contre le second procédé est dur et ne peut qu’être appliqué par les personnes ayant un niveau avancé dans la pratique du jeûne sec. L’habitué ne fera aucune activité qui implique l’eau. Il ne peut donc pas faire la vaisselle, se doucher ni se brosser les dents à l’eau. C’est vraiment le moyen ultime pour retrouver naturellement son bien-être physique et psychologique.

Fonctionnement du jeûne sec

Selon les expériences des pratiquants, les premiers jours du jeûne sec sont donc naturellement les plus pénibles, car, l’organisme subit un nouveau régime. Ce qui peut logiquement bouleverser le fonctionnement du métabolisme humain. En réalité, l’organisme pendant les jours de jeûne se contente des aliments déjà consommés. Il puise alors toute l’énergie dans les réserves de protéines contenues dans le sang. Ce qui favorise l’élimination du mauvais cholestérol et la régulation du taux de sucre, de sel. Mais après quelques jours le corps s’adapte au rythme de privation et se régénère. Le jeûne sec est sans doute la manière la plus saine de purifier son corps et son esprit.