En quoi consiste un pari sportif ?

À la fin du XIXe siècle, les courses de chevaux ainsi que les matchs de baseball faisaient l’objet déjà de pronostic et de pari. C’était le prélude à ce qui allait devenir le pari sportif aujourd’hui.

Qu’est-ce qu’un pari sportif ?

Le pari sportif consiste à mettre en jeu une somme d’argent pour la réalisation ou non d’un résultat d’un match ou jeu sportif. Cette mise peut porter à titre d’exemple sur le vainqueur d’un tournoi ou encore sur le nombre de buts enregistrés lors d’un match. Lorsque votre pari sort gagnant, la plateforme de paris sportifs vous reversera un gain. Cette cagnotte qu’on vous reversera sera égale à votre mise multipliée par la côte. Vous pouvez retrouver plus de conseils ici sur combi multisport.

Qu’est-ce que la côte en pari sportif ?

La côte représente la probabilité de survenance d’un résultat de tournoi ou de match. C’est le bookmaker qui l’établit généralement sur sa plateforme. Pour déterminer la cagnotte potentielle que vous pouvez gagner en faisant un pari chez un bookmaker, il faut multiplier sa cote par votre mise.
Au cas où votre pari ne sortirait pas gagnant, vous perdrez une somme égale à votre mise de départ.
Toutefois, il faut savoir que le gain du pari sportif est différent du bénéfice. Le bénéfice est la différence entre le gain et la mise.

Histoire du pari sportif en France

Dans l’Hexagone, le pari sportif est apparu de manière officieuse sous forme de pari mutuel. C’était en 1865 qu’un propriétaire d’une enseigne de parfums a eu cette initiative de vendre des tickets de pronostics par rapport à des courses de chevaux. Il prélevait sur toutes les mises des parieurs un pourcentage de 5 %. Pour chaque gagnant il attribuait un gain qu’il calcule en multipliant la cote qu’il attribuait à un cheval par la mise déposée par le parieur.