La torsion de l'estomac chez le chat : comment y remédier ?

La torsion gastrique est une maladie de la cavité abdominale, causée par l'accumulation de gaz, de liquide ou de nourriture dans l'estomac. Ce dernier se dilate et se retourne. Cette occlusion intestinale peut s'avérer dangereuse pour le chat et lui fait perdre la vie au bout de quelques heures. Pour empêcher une telle situation, découvrez à travers cet article l'essentiel pour résoudre le problème.

Les causes d'une torsion gastrique chez le chat

Nombreuses raisons expliquent cette maladie chez les animaux domestiques. Vous en saurez plus ici-même. En premier, lorsque votre chat est particulièrement sensible, une petite modification dans son alimentation peut favoriser la torsion. Aussi, les causes de ce mal ne sont pas particulières. Elles peuvent survenir de l'intérieur ou de l'extérieur, au niveau du système gastro-intestinal.

Alors les facteurs responsables d'une torsion d'estomac peuvent être : les corps étrangers intestinaux, le cancer, les maladies inflammatoires, les boules de poils, les ingestions de substances, les sensibilités ou allergies alimentaires, la croissance bactérienne. En dehors du système gastro-intestinal, les facteurs risquent sont : les maladies du foie, les infections urinaires, les maladies du rein, la pancréatite...

De ce fait, si votre chat présente des excès de diarrhée, une perte d'appétit ou des vomissements, il faudrait immédiatement le conduire chez un vétérinaire.

Les traitements possibles pour la torsion gastrique

Pour soigner la torsion d'estomac chez le chat, il faut d'abord faire un diagnostic. Le traitement se fera ensuite en fonction de la cause principale de la maladie. Par ailleurs, il est important de réduire ou de soulager les nausées et les inflammations du félin. Le vétérinaire peut donc prescrire des médicaments pour cela. Cependant, avec une alimentation appropriée, il est possible d'accélérer le rétablissement de l'animal et d'atténuer ses malaises.

Vous devez donc veiller à ce que votre chat prenne toujours ses repas. Donnez-lui de manière alternative une combinaison d'aliments de conserve, et de la nourriture sèche. Enfin, surveillez l'alimentation de votre félin et conduisez-le chez le vétérinaire pour être plus à l'abri.