Que savoir sur l’assurance individuelle ?

Une agence d’assurance vient de vous contacter pour la proposition d'offre à un contrat d’assurance individuelle. Cependant, vous n'avez aucune idée de ce que recouvre un tel contrat : cet article a été rédigé pour vous. Sa lecture vous apportera un éclaircissement beaucoup plus ample sur le sujet.

Qu’est-ce que l’assurance individuelle ?

L’assurance individuelle est en effet un contrat d’assurance souscrit par un individu. Elle est comme une garantie d’assurance à titre personnel ou à n’importe quel membre de la famille de ce dernier. Ce type d’assurance couvre uniquement les risques d’accidents corporels.
En effet, la souscription à un contrat d’assurance individuelle permettra à vous ou aux membres de votre famille d’avoir la totale garantie de paiement des indemnités. Ce dernier entre dans le cadre d'un éventuel accident corporel. Ceci, que ça soit au cours de votre vie professionnelle et même en dehors de celle-ci. rendez-vous sur ce site internet pour plus de précision.

Les types d’assurances individuelles

L’assurance individuelle peut être concoctée dans plusieurs types de contrat. Notamment dans les contrats d’assurance scolaire et accidents de vie courante.

Assurance scolaire

ici, il s’agit d'une assurance souscrite pour un membre de votre famille comme votre enfant par exemple. L’assurance garantit alors les dommages corporels engendrés par votre enfant à lui-même ou à l'un de ses camarades. Elle se compose donc d'une clause de responsabilité civile et d'une garantie accident corporel.

D’assurance des accidents de la vie courante

Dans ce cas, l’assurance couvre l'assuré contre les éventuels accidents au cours de sa vie privée même si, celui-ci se reconnaît responsable.
Par ailleurs, grâce à l’assurance individuelle vous avez également l'option de bénéficier d'une assurance auto tous risques.

Les limites des garanties de l’assurance individuelle

Il est à noter que dans certaines circonstances ou certains cas de risques, l’assurance individuelle ne pourrait pas vous couvrir. En réalité, l'assureur fixe une limite par rapport aux capitaux garantis pour la couverture des éventuels accidents.
En outre, les faits volontaires comme le suicide, les faits de catastrophes naturels, d’émeutes et de guerres sont d’autant des risques que votre assurance ne peut pas garantir.