Trottinette électrique : les choses à savoir

En quelques années, les trottinettes électriques sont devenues très populaires dans les rues des grandes villes. Pratiques et amusantes, les trottinettes électriques sont un moyen de transport passionnant au quotidien, en complément des transports classiques ou pour des distances relativement courtes. Il existe de nombreux modèles, différentes options et un large éventail de prix. Voici les informations que vous devez connaître avant de faire votre choix. 

En quoi une trottinette électrique est-elle différente d’une trottinette à pousser mécanique ? 

On peut distinguer les trottinettes électriques des scooters ordinaires par le fait qu'ils peuvent être conduits facilement. Pour en savoir plus, visitez le site web. Les trottinettes électriques sont équipées d'un moteur et d'une batterie reliés à un accélérateur dont vous aurez à avancer facilement sans avoir à utiliser vos jambes pour la pousser.

Mais attention : les trottinettes électriques sont différentes des trottinettes ordinaires, car elles sont considérées comme des dispositifs de mobilité personnelle, également appelés nouveaux véhicules électriques (NEV). Cela signifie que certaines règles doivent être respectées lors de leur utilisation. 

Comment choisir une trottinette électrique ? 

Avec la démocratisation des scooters électriques, le nombre de marques augmente chaque année. Aujourd'hui, il existe des modèles qui coûtent moins de 200 € et des modèles qui coûtent plus de 3 000 €, comme le Dualtron Thunder. Dans ces conditions de divers modèles, il peut être difficile de s'y retrouver. 

Pour opter pour une trottinette électrique, de nombreux critères sont à prendre en compte. Mais tout ceci dépend de l'usage personnel. Par exemple, les personnes qui utilisent régulièrement les transports publics ont besoin d'un scooter léger et pliable. Nous vous conseillons de réfléchir à vos besoins avant d'envisager différents modèles. 

Que sont l'autonomie et la vitesse ? 

Une bonne trottinette électrique aura une autonomie de 20 à 25 kilomètres et pourra atteindre une vitesse d'environ 25 km/h (la vitesse maximale autorisée par la loi pour les vélos électriques). Méfiez-vous des modèles qui atteignent une vitesse de 35 km/h : c'est non seulement dangereux, mais aussi illégal (les scooters ne sont pas encore couverts par une législation spécifique et la vitesse légale sur les pistes cyclables est de 25 km/h). 

Un bon scooter peut être rechargé avec une prise en 3 à 5 heures. Un homme de 80 kg qui gravit chaque jour la célèbre côte des Gardes à Meudon (92) devra recharger son scooter plus souvent qu'un débutant s'essayant pour la première fois à la route.